Clinique
la Montagne

Rechercher

Hystérectomie

L'hystérectomie est l'ablation de l'utérus. On parle d'hystérectomie totale si l'on retire l'utérus en entier (col et corps) et d'hystérectomie sub-totale si l'on laisse en place le col de l'utérus. Lors de cette intervention, il est possible de retirer, ou non, les ovaires avec les trompes (annexecSSW++tomie).

 

En dehors du contexte cancérologique, l’indication la plus fréquente d’hystérectomie est l’existence de règles abondantes (ménorragies et/ou métrorragies) ne répondant pas aux traitements médicaux bien conduits (progestatifs et anti-fibrinolytiques le plus souvent). Parfois, des symptômes douloureux pelviens très invalidants peuvent également justifier d’une hystérectomie. Plus rarement, une forte augmentation du volume utérin peut entrainer la compression d’organes de voisinage.

 

 

 

 

 

Techniques chirurgicales

 

L'intervention peut être réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachianesthésie), L'intervention peut être réalisée par 3 voies d'abord différentes :

 

1. Hystérectomie vaginale (ou par voie basse)

L'intervention se déroule alors par les voies naturelles et ne comporte pas d'incision abdominale. On peut parfois recourir à un temps cœlioscopique associé pour faciliter l’intervention (Hystérectomie cœlio-vaginale).

 

2. Hystérectomie cœlioscopique

La dissection de l'utérus se fait sous le contrôle d'une caméra placée au niveau de l'ombilic et des pinces au-dessus du pubis. En fin d'intervention, l'utérus peut est extrait par le vagin, ou morcelé et sorti par les orifices cutanés. Les suites et la récupération sont aussi simples que par voie vaginale.

 

3. Hystérectomie abdominale (ou par voie haute)

L'intervention est réalisée par une ouverture de l'abdomen (Laparotomie) le plus souvent horizontale, soit verticale.

La durée d'hospitalisation est de 2 à 3 jours environ par voie vaginale ou cœlioscopique et 6 jours par voie abdominale. L'arrêt de travail est respectivement de 15 jours à 1 mois.

 

Suites opératoires

 

Les principales manifestations après une hystérectomie sont l'absence de règles et de possibilité de grossesse, ce qui ne signifie pas que vous serez ménopausée. Seul le fait d'enlever les deux ovaires entraînera la ménopause et ses manifestations telles que bouffées de chaleur et sueurs nocturnes. Vous pourrez, dans ce cas, discuter avec votre médecin de la possibilité d'un traitement hormonal substitutif. Si vous êtes ménopausée avant l'intervention, Il n'y aura pas de modification particulière.

 

L'hystérectomie ne modifie pas la possibilité ni la qualité des rapports sexuels. Il n'y a aucune raison pour que vous ayez des manifestations telles qu'une prise de poids ou une dépression, quelquefois imputées à l'hystérectomie.

 

La pièce opératoire (l'utérus +/- les ovaires) est toujours analysée et le résultat de cette analyse vous sera communiqué en consultation postopératoire.