Clinique
la Montagne

Rechercher

Traitement des varices par laser endoveineux à la Clinique La Montagne

Article le

Traitement des varices par laser endoveineux à la Clinique La Montagne

Grâce à une nouvelle technique, mise en place à la Clinique La Montagne (92), les patients peuvent être traités  contre les varices sans subir les inconvénients d'une opération chirurgicale. En effet, le Dr Richard, chirurgien vasculaire de cet établissement du groupe Ramsay Générale de Santé, propose l'ablation des varices par la technique du laser endoveineux.

Qu'est-ce qu’une varice ?

Sous l'influence de facteurs de risques (l'excès de poids, la sédentarité, la chaleur, ou encore la grossesse et l'âge), les veines peuvent se dilater. Le système naturel d'anti-reflux n'est plus efficace, le sang veineux stagne à certains endroits et la pression à l'intérieur des petites veines augmente, elles gonflent et des varices apparaissent.

 

Une nouvelle technique ambulatoire

Le laser endoveineux se présente comme une technique alternative à la chirurgie conventionnelle du traitement des varices. Elle est élégante, simple, peu traumatisante et son caractère purement ambulatoire permet d’éviter une rupture sociale.

Cela consiste à introduire une fibre laser par voie percutanée, pour brûler la veine, sans abord chirurgical. La lumière se transforme en chaleur avec une certaine longueur d'onde, chauffe le sang qui va à son tour chauffer la paroi aboutissant à la fermeture de la veine puis à sa fibrose. Il est possible de traiter les varices par injections sclérosantes à la mousse lorsque le calibre mesuré à l’écho-Doppler est de petite taille.

Le laser endoveineux est réalisé en ambulatoire, la durée totale du traitement étant d'environ 1 heure, le patient pouvant ensuite rentrer chez lui et continuer ses activités normales.

 

Quels avantages présente-t-elle ?

   •  Technique pratiquée en ambulatoire, avec anesthésie locale : suppression du problème psychologique de ceux qui redoutent une anesthésie plus lourde.

   •  L’arrêt de travail n’est que de 3 à 5 jours.

   •  Moins invalidante que la technique chirurgicale

   •  Critères de sélection très larges

   •  Reprise immédiate de la marche

 

Une technique d'avenir car simple, efficace, peu invasive qui devrait réduire le coût total du traitement.

Article précédent

Hausse constante de l'activité du Centre Mains de la Clinique La Montagne

Avec plus de 2 400 interventions en 2017, le Centre SOS Mains de la Clinique La Montagne de Courbevoie (Hauts-de-Seine), l’un des premiers centres...

Article suivant

FACEBOOK ARRIVE SUR LA CLINIQUE LA MONTAGNE !

Depuis le Mercredi 25 Avril 2018, la page Facebook de la Clinique La Montagne est en train de voir le jour !